Groupe INVEST
Agence immobilière La Teste
05 56 66 26 84 9, Avenue Charles de Gaulle LA TESTE-DE-BUCH 33260 France

Groupe INVEST soutient l’Oeuvre des Pupilles par le biais du coureur Sébastien Merlin


11/12/2017

"Groupe INVEST soutient l’Oeuvre des Pupilles par le biais du coureur Sébastien Merlin"
 

Qu’est ce que l’oeuvre des pupilles ?

Oeuvre des Pupilles Orphelins et Fonds d’Entraide des Sapeurs Pompiers de France (ODP) est une association reconnue d’utilité publique et à but non lucratif créée en 1926 dont l’objet est de venir en aide aux enfants dont un des parents :

  • est décédé en ou hors service
  • est dans le besoin

 

En 2017, l’association s’est occupé de 1309 orphelins.

 

Groupe INVEST soutient ODP

Grâce à l‘intermédiaire de notre directrice du cabinet de Paris, nous avons rencontré Sébastien Merlin qui coure des trains (courses à pied longue distance) en faveur de l’association ODP.

  • La raison d’être d’ODP nous a touché.
  • Le parcours au sens propre et figuré de Sébastien nous a touché.

Il n’en fallait donc pas plus pour que nous faisions notre part façon colibri et que nous apportions notre puissance de communication et notre soutien en faveur de l’oeuvre Des pupilles.

 

L’objectif de Groupe INVEST avec cette opération

Notre objectif est donc, par l’intermédiaire de Sébastien et de ses courses, de vous parler de l’Oeuvre des Pupilles en 2017 et 2018 et de vous inciter à participer avec nous  au soutien de cette association caritative en faisant un don.

 

Profitez en dès maintenant pour faire un don par le biais de ce lien direct vers le site officiel de l’oeuvre Des pupilles. (66% de déduction fiscale, 30 euros de don vous en coûte réellement que 10)

 

❤️ Je donne en faveur de l’oeuvre des pupilles - Groupe INVEST

 

Présentation de Sébastien Merlin

Bonjour,

Je m'appelle Sébastien Merlin, j ai 38 ans, en couple avec Stéphanie saldana et père de 4 enfants : 2 garçons de 11 et 9 ans et des jumelles de 3 ans.

A l'âge de 12 ans, j ai eu envie de devenir Sapeurs Pompiers. J ai donc commencé par être Jeunes Sapeurs Pompiers, puis à l'âge de 16 ans en tant que Sapeurs Pompiers volontaire.

Par la suite, après l obtention du concours, je suis devenu Sapeurs Pompiers Professionnel au Service Départemental d'incendie et de secours du 77 ( SDIS77 ).

J ai toujours fait beaucoup de sport, athlétisme, foot, mais c est il y a 5 ans seulement que je me suis mis à la course à pied.

Commençant par des courses de 10kms, mon instinct de compétiteur, m'entraîna sur des distances plus importantes comme des semis marathon ( 21kms ) et marathons (42.195kms)

Depuis septembre 2017, j ai décidé que, quitte à courir, autant courir utile.

Désormais, je cours aux couleurs d une association appelée ODP ( Oeuvre Des Pupilles des sapeurs pompiers ).
Association venant en aide aux orphelins de sapeurs pompiers victimes du devoir.

Cette association me tient particulièrement à coeur car, étant moi même père de 4 enfants, s'il devait m arriver un malheur, j'aimerai qu' une association puisse venir en aide à mes enfants.

C est pourquoi, à travers mes courses, trail et ultra trail ( + de 80kms ) je collecte des dons afin de les reverser intégralement à l' OEuvre des pupilles.

En prévision pour la saison 2017/18 :
- 58 kms Sparnatrail à Epernay (51)
- 54 kms Versailles-Rembouillet (78)
- 80 kms Ecotrail de Paris (75)
- 21 kms.. ... arcachon (33)
- 68 kms Utbdm St Cyr sur Morin (77)
- 177 kms Ultra marin à Vannes (56)


Au delà la performance, je cherche à repousser mes limites et de ce fait récolter un maximum de dons pour ces Enfants à qui il manque un père, une mère et parfois les deux.

Groupe Invest est mon premier partenaire financier !! L entreprise reverse un don à l association à chacune de mes courses et je l' en remercie infiniment.

Je suis bien évidemment à la recherche d autres partenaires généreux.

Merci pour les enfants

Sportivement !


Sébastien.

 

Course Sparnatrail Dimanche 12 novembre 2017

En route pour la SPARNATRAIL ! Par Sébastien Merlin

 

4h45, je me lève et me prépare pour prendre la route à 5h15, après avoir pris une bonne part de "gâteau sport" et un café. Direction Epernay dans la Marne à 1h45 de la maison.

La SPARNATRAIL c'est un trail de 57,7 kms et 1400m de dénivelés positifs à travers les vignes champenoises.

Dès le départ de la maison, je savais déjà que ce serait difficile compte-tenu des conditions climatiques annoncées depuis plusieurs jours.

6h50, j'arrive à Epernay : petite pluie fine mais rien de très alarmant pour le moment.

Je récupère mon dossard, finis de me préparer et en route à 7h30 pour la ligne de départ.

Je suis à 5 min du départ officiel de la course, soit 07h40, et il ne pleut plus.

Motivé au max pour faire de mon mieux, mais surtout moins que le temps de l'année dernière : 7h51min en 2016.

Le moral et la motivation sont toujours au rendez-vous lors de toutes mes courses. 50,60 kms ne m'effrayent pas, donc.....Action !!

7h45, départ officiel !!

Nous sommes environ 1 100 coureurs à prendre le départ de cette 22eme édition.

Deux premiers kms dans les rues d'Epernay pour se mettre en jambe, un passage au-dessus de la Marne, puis....tout commence.

Cela fait 10min que l'on court, et d'ores et déjà je sais que la course en elle-même va être difficile, voir très difficile à certains moments.

1h50 de course, j'arrive au premier ravitaillement et la pluie fait son apparition : grosses gouttes.

Des gouttes d'eau grosses comme des billes !!

Pendant presque 1h30 / 1h45 !!

Comme si la pluie ne suffisait pas, le vent est venu l'accompagner. L'association pluie et vent vont bien ensemble pour miner le moral, mais surtout pour rendre la course encore plus dure qu'elle ne l'est. Le terrain très gras à la base, se transforme rapidement en champ de bataille. Les montées deviennent ultra glissantes, des mini torrents s'en écoulent, le vent nous freine et le froid nous glace jusqu'aux orteils.

Peu avant le 25ème km, la pluie et le vent cessent, mais il faudra un bon moment avant de pouvoir sécher un peu et surtout pouvoir se réchauffer.

30ème km, mi-parcours mais aussi la bifurcation pour ceux qui font l'épreuve sur 32 kms, proposée également. Malgré le temps instable, le terrain rendu très technique et les premières douleurs musculaires, il n'est pas envisageable un seul instant de rentrer. J'emprunte donc le chemin de droite qui me fait partir pour un nouveau parcours de 28 kms. Ayant déjà fait cette course l'année dernière, je connaissais les difficultés à venir. Je ne sais pas si c'est une bonne chose ou non au final.

37ème km, 2ème et dernier ravitaillement.

Je ne perds pas trop de temps, je prends une boisson chaude ( soupe à la tomate ) et du saucisson. 1 parce-que c'est très salé et que j'en ai perdu énormément par la transpiration et 2, parce que j'aime ça !

Une barrière horaire est mise en place dès le départ de la course aux 44ème kms.

Toute personne passant cette barrière après l'heure, ne sera pas classée et son nom n’apparaîtra sur le classement. Me concernant je la passe avec 30 min d'avance.....

NO STRESS

Les 13 derniers kms, ont été beaucoup moins techniques et moins exigeants que les 44 qui viennent de passer, mais le terrain reste malgré tout plus que boueux et humide, voir très humide.

Dernier kilo ( terme employé pour dire 1km ) en ville, et une arrivée dans le hall des sports d'Epernay.

Nombreuses personnes spectatrices du bord de route, m'ont reconnues très facilement à l'arrivée ou sur certains croisements de chemins :

" ha, lui je le reconnais avec ses drapeaux !..."

ou bien encore:

" lui ont l'a déjà vu avec son drapeau..."



Ou tout simplement des personnes qui m'ont félicitées pour la cause pour laquelle je cours :

" bravo, belle initiative pour les enfants" 



FINISHER en 7h59'14"

256 ème sur 398 inscrits sur cette distance (57.7kms)
95 ème senior sur 106


Un chrono décevant au moment de passer la ligne, mais aux vues des conditions de courses, c'est pas mal quand même.
 

 

Prochaine Course : le 18 février pour les 54 kms Versailles Rembouillet

 

D'ici là, cliquez sur l’oeuvre des pupilles - Groupe INVEST