Groupe INVEST
Achetez, vendez, louez du bassin d'Arcachon à Paris
05 56 66 26 84 9, Avenue Charles de Gaulle LA TESTE-DE-BUCH 33260 France

Fuite d'eau dans votre copropriété, que faire ?


"Fuite d'eau dans votre copropriété, que faire ?"
 

Voici les démarches à effectuer si vous constatez une fuite d'eau chez vous.

 

1 – Origine de la fuite ?

 

Il y a 3 hypothèses :

  1. soit l'origine de la fuite est à l’extérieur de votre appartement
  2. soit elle est dans votre appartement ou celui d'un voisin
  3. soit l’origine n’est pas connue.

 

Dans les deux premiers cas, il est important de savoir sur quelle partie se situe la fuite.

 

 

En effet, il est considéré que

  • la tuyauterie verticale est "commune"
  • la tuyauterie horizontale est "privative"

 

Je reviendrai sur le 3ème cas. 

 

 

2 - Qui répare quoi ?! 

 

2-1/ Si la fuite est sur une partie commune 

 

Si vous pensez que l'origine de la fuite se situe sur la colonne d'alimentation avant le robinet d'arrêt de votre appartement (ou de la colonne d'évacuation), c'est qu'elle est située sur une partie commune !

 

Donc, c'est à votre syndic de gérer ce problème.

 

Prévenez au plus vite le gardien de l'immeuble ou le syndic : il organisera l'opération de dépannage.

 

Si vous êtes locataire de l'appartement, prévenez immédiatement votre propriétaire ou bailleur (agence).

Le Syndic vous demandera de signer avec lui un constat de dégât des eaux.

 

Les assurances immeuble et celle de l’occupant interviendront pour la prise en charge des dommages

 

 

2-2/ Si la fuite est sur une partie privative

 

Vous devez immédiatement prendre les mesures nécessaires pour limiter les dégâts à votre appartement.

Si vous êtes locataire, prévenez de toute urgence votre propriétaire ou votre bailleur (agence).

 

RAPPEL

Dans le cas d'une fuite privative, nous vous rappelons que le Syndic n'est pas habilité à faire procéder aux réparations.

 

Il vous appartiendra de déclarer le sinistre à votre compagnie d’assurance.

Le frais de suppression de l’origine de fuite ne seront pas pris en charge pour les assurances. Les dommages consécutifs au sinistre seront pris en charge dans le cadre d’une expertise.

 

CONSEIL

N'oubliez pas que la déclaration à votre assurance doit être faite dans les 5 jours après la date de constatation du sinistre.

 

3 – On ne trouve pas la fuite !

 

Vous constatez que votre plafond ou un mur est très humide. Aucune fuite ne semble apparente chez vous ni chez votre voisin.

 

Il peut arriver que rien ne soit visible ou flagrant et que l'eau ou l'humidité persiste dans votre appartement.

 

3-1/ qui doit effectuer la recherche de fuite ?

 

Un plombier doit être diligenté. La facture concernant la recherche de fuite pourra être présentée à l’assurance de l’immeuble en cas de fuite sur parties communes.

 

Si l’origine provenait d’une partie privative, votre assurance pourra être prendre en charge la dépense, sous certaines conditions prévues au contrat.

 

CONSEIL

Il est utile de prendre conseil auprès de votre assurance et du syndic,  avant d'entreprendre une recherche de fuite si d'importants travaux d’investigation sont à prévoir (percement d’une cloison par exemple)

 

4 - Travaux de remise en état

Tous les habitants victime d'un dégât des eaux doivent faire établir un devis de remise en état des parties endommagées.

 

Le locataire devra bien entendu faire ces démarches en informant son propriétaire ou bailleur.

 

Le syndic s’occupera directement des travaux à réaliser dans les parties communes de l'immeuble.

 

Le devis sera communiqué à l’assurance : en fonction du montant des dommages , une expertise sera convoquée.

 

Les modifications légales portant sur la convention Cidre viendront modifier bientôt les modalités de gestion du sinistre.